Promotion des véloroutes et voies vertes

Il est important de compléter le maillage en voies douces en Nouvelle-Aquitaine et sur ses territoires, notamment dans les Landes. Concernant le Sud du département des Landes : il faut assurer la liaison entre la Scandibérique (à Urt) et la Vélodyssée (à Bayonne). Côté Landes, il y a la très belle Voie Verte entre Urt et Tarnos : il est urgent et nécessaire de la prolonger au moins par un balisage dans Bayonne, où on rejoint la Vélodyssée à côté de la gare. Au départ de Mont de Marsan, il faut mettre en place une liaison vers Bordeaux : les études pour une « Saint Symphorien – Mont de Marsan » sont en cours dans la communauté de communes du pays d’Albret : il faut accélérer la réalisation de cette Voie Verte, et à l’autre bout permettre la jonction entre Labrède (où s’arrêtent actuellement les VV) et le réseau de Bordeaux : le Scandibérique devra emprunter ce tronçon pour rejoindre Langon (où il faut donc finaliser rapidement la jonction depuis Roallian: c’est en Gironde). De Mont de Marsan, encore, il faut une liaison vers la mer : la Scandibérique nous permettra déjà de rejoindre Tartas : de là, il suffit de mettre en place un balisage véloroute sur des petites routes pour rejoindre à Taller « lou cami de Hé », très belle Voie Verte, puis véloroute, qui conduit à la mer (à Léon). Dans le Nord du département : il faut depuis Sanguinet (qu’une Voie Verte relie la Vélodyssée à Biscarrosse) rejoindre :

  • Le Bassin, en passant par Cazaux, où on retrouve les VV d’Arcachon
  • La Mios-Bazas, par Salles, petites routes qu’il suffit de baliser en véloroute.

L’essentiel de ces tracés est en Gironde. De même, les Voies Vertes des Landes arrivent actuellement, depuis la côte (la Vélodyssée) et Ychoux jusqu’à Moustey). De là il reste 15 km de petites routes à baliser pour rejoindre la Mios-Bazas à Joué (là aussi, l’essentiel est en Gironde).

Toutes les contributions comptent ! Choisissez une thématique et faites-nous part de vos idées !